Itinéraires contrariés de pièces de théâtre et d’auteurs dramatiques en RDA

Compte rendu de l’ouvrage : Manfred Karge, Hermann Wündrich, Erstürmt die Höhen der Kultur – Umkämpftes Theater in der DDR, Mainz, Ventil, 2020 (326 pages).

URL : https://www.ventil-verlag.de/titel/1886/ersturmt-die-hohen-der-kultur

De janvier 2013 à juin 2017 eut lieu une série de manifestations au Berliner Ensemble, qui suscita un vif intérêt chez les spectateurs : tous les mois, des comédiens lurent des « pièces de la RDA interdites et oubliées » (pour reprendre l’intitulé du projet). Les deux organisateurs, le metteur en scène Manfred Karge, lequel est également auteur dramatique, et le dramaturge (au sens allemand du terme[1]) Hermann Wündrich, en ont tiré un ouvrage, qui, en une succession de 39 brefs chapitres de 5 à 10 pages, présente une partie des textes lus au Berliner Ensemble et d’autres encore, tous ayant en commun d’avoir rencontré des difficultés pour être édités ou mis en scène en RDA. Les auteurs de ces pièces sont tantôt des figures du théâtre passées à la postérité, tels Bertolt Brecht ou Heiner Müller, tantôt des noms moins connus, par exemple des femmes (au demeurant très minoritaires dans le présent volume) comme Berta Waterstradt, qui remporta un certain succès à partir de la fin des années 1950 avec Ehesache Lorenz, une comédie sur un triangle amoureux, ou Regina Weicker, laquelle témoigne, dans son texte Die Ausgezeichneten (créé le 25 septembre 1974 à la Volksbühne) du quotidien d’une brigade entièrement féminine. Continuer la lecture de « Itinéraires contrariés de pièces de théâtre et d’auteurs dramatiques en RDA »

Die DDR als kulturhistorisches Phänomen zwischen Tradition und Moderne

Un ouvrage édité par Dorothee Röseberg et Monika Walter, Trafo Wissenschaftsverlag Berlin 2020, 344 p.

http://www.trafoberlin.de/978-3-86464-214-2.html

Compte rendu en français du colloque dont cet ouvrage est issu, par Françoise Knopper et Sylvie Le Grand

https://www.researchgate.net/publication/341656437_Die_DDR_als_kulturhistorisches_Phanomen_zwischen_Tradition_und_Moderne_Berlin_10-11_septembre_2019_Compte_rendu_Tagungsbericht_Review

 

 

Le naturisme en RDA/ Freikörperkultur in der DDR – Une forme de micro-résistance dans un État autoritaire ?

Un texte de Justine Guillet, issu d’un mémoire de fin d’études franco-allemandes sous la direction d’Elisa Goudin-Steinmann (Université Sorbonne Nouvelle)

La culture du corps libre, appelée Freikörperkultur en allemand et désignée par le sigle FKK, est l’héritage d’une longue tradition en Allemagne. Elle est la descendante du mouvement de la réforme de la vie, die Lebensreformbewegung, qui date de la fin du XIXème siècle en Allemagne et qui prône un retour à la nature.

[La Réforme de la vie] apparaît en réaction à la modernisation urbaine accélérée, l’industrialisation, l’explosion démographique. C’est une prise de conscience que la vie devient aliénante. On s’interroge sur la pollution visuelle, sonore, l’alimentation, le bio, le végétarisme voire le véganisme, les pratiques sportives, les pédagogies alternatives. Il s’agit de revenir à soi. On lève toute forme de médiation entre soi et la nature. Dans ce contexte, le vêtement est considéré comme une médiation. Il est lié à des tabous sur le corps, à la culture judéo-chrétienne. C’est le vêtement qui crée le péché. Ainsi se développe le naturisme, qui se retrouve désexualisé[1]. Continuer la lecture de « Le naturisme en RDA/ Freikörperkultur in der DDR – Une forme de micro-résistance dans un État autoritaire ? »

Gunnar Decker, Zwischen den Zeiten. Die späten Jahre der DDR

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/reb-94146?title=g-decker-zwischen-den-zeiten&recno=29&q=DDR&fq=&sort=newestPublished&page=2&total=2359

S. Lorenz: « Schwarze Schwester Angela » – Die DDR und Angela Davis

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/reb-29593?title=s-lorenz-schwarze-schwester-angela-die-ddr-und-angela-davis&recno=18&q=DDR&sort=newestPublished&fq=&total=2359

Les relations cinématographiques entre la France et la RDA – Entre camaraderie, bureaucratie et exotisme (1946-1992)

A paraître aux Presses du Septentrion, l’ouvrage de l’une de nos contributrices :

Perrine Val

Les relations cinématographiques entre la France et la RDAEntre camaraderie, bureaucratie et exotisme (1946-1992)

https://www.septentrion.com/FR/livre/?GCOI=27574100849030

Quel fut l’impact de la division et de la réunification de l’Allemagne sur sa toponymie ?

Réflexions sur les subtilités d’emploi des termes désignant les deux Allemagnes et leurs habitants. Un essai de Jean-Michel Pouget

Jean-Michel Pouget est maitre de conférences au département d’études germaniques de l’Université Paris Nanterre où il enseigne notamment la civilisation allemande et l’histoire des idées. (profil détaillé : https://www.parisnanterre.fr/m-jean-michel-pouget–790350.kjsp )

Le 3 octobre 1990, au terme de quarante années de division en deux États [1], l’Allemagne redevenait une nation, le peuple allemand renouait avec cette unité dont les concepteurs de la Loi fondamentale (Grundgesetz) avaient fait un impératif absolu inscrit en préambule à la constitution de 1949 qui ne valait à l’époque que pour une partie seulement du peuple allemand. « Ce qui va ensemble va maintenant grandir ensemble [2] » avait lancé l’ancien chancelier fédéral Willy Brandt au moment de la chute du Mur. Cette formule allait pourtant être cruellement démentie par la réalité des années 1990 caractérisée par la fracture persistante entre des populations devenues étrangères au terme de quatre décennies de vies séparées. Ce fossé qui n’est toujours pas totalement comblé, peut être appréhendé sous des angles multiples. Nous proposons ici un éclairage linguistique qui s’appuie sur les travaux du Leibniz Institut für Deutsche Sprache [3]. Dans une analyse de corpus consacrée aux termes clés du tournant de 1989/90 (Wendezeit) sont notamment étudiées de façon diachronique les différentes désignations des deux États allemands et de leurs habitants respectifs avant, pendant et après la chute du Mur. Continuer la lecture de « Quel fut l’impact de la division et de la réunification de l’Allemagne sur sa toponymie ? »

Un portrait de la Saxe-Anhalt, à la veille des élections régionales

Dans la Berliner Zeitung, le journaliste Jens Blankennagel rappelle quelle est l’histoire culturelle de ce Land méconnu où l’on vote dimanche 6 juin. Le résultat de ces élections pourrait être un indicateur de la situation politique actuelle en Allemagne avant les élections fédérales de septembre 2021.

Landtagswahl: Sachsen-Anhalt ist der größte politische Experimentier-Baukasten

Diese Region ist ein Land zwischen allen Stühlen. Anders als andere Länder im Osten wurde es ganz früh zum Land der Wechselwähler und der politischen Premieren.

https://www.berliner-zeitung.de/wochenende/kommentar-meinung-landtagswahl-sachsen-anhalt-ist-der-wichtigste-politische-experimentierbaukasten-li.163119

Willy Ronis en RDA – La vie avant tout – Exposition de photos à Versailles

« Willy Ronis en RDA » : une rencontre de l’histoire et de l’émotion par la photographie

Célèbre photographe humaniste français, Willy Ronis (1910-2009) a fondé sa renommée sur ses photos sensibles de Paris, ses illustrations des régions françaises, ses vues engagées du monde ouvrier et des mouvements sociaux. Willy Ronis se vit rarement confier des missions à l’étranger. La Ville de Versailles lui rend hommage à l’Espace Richaud en exposant ses clichés pris en 1960 et 1967 dans l’ex-République démocratique allemande (RDA).  https://www.versailles.fr/willy-ronis-202

© Donation Willy Ronis, ministère de la Culture, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diff. RMN-GP

Le catalogue de l’exposition est paru !

« Willy Ronis en RDA – La vie avant tout »
Nathalie Neumann / Gabrielle de la Selle / Ronan Guinée – Éditions Parenthèses – Édition bilingue (français / allemand), établie avec la coopération de la maison d’édition Wasmuth & Zohlen 224 pages – Format 25 x 21 cm

 

Soutenance de doctorat – Im Spannungsfeld zwischen Konflikt und Versöhnung: Die Netzwerke Gilbert Badias und der deutsch-deutsch-französische Kulturtransfer – Affrontement comme vecteur de réconciliation : Gilbert Badia et ses réseaux dans les transferts culturels entre la France, la RDA et la RFA

Le 5 mars 2021, Imke Schultz a soutenu sa thèse sous la direction conjointe (cotutelle) de Mesdames les Professeures Nicole Colin et Dorothee Kimmich (Aix-Marseille Université et Eberhard Karls Universität Tübingen).

Résumé en français et en allemand

Continuer la lecture de « Soutenance de doctorat – Im Spannungsfeld zwischen Konflikt und Versöhnung: Die Netzwerke Gilbert Badias und der deutsch-deutsch-französische Kulturtransfer – Affrontement comme vecteur de réconciliation : Gilbert Badia et ses réseaux dans les transferts culturels entre la France, la RDA et la RFA »

Mémoire des migrations : les Mozambicains en RDA

Aujourd’hui 14 avril 2o21, des chercheuses publient une lettre ouverte adressée au gouvernement fédéral allemand, demandant le dédommagement des anciennes ouvrières et anciens ouvriers du Mozambique ayant travaillé en RDA:

Christine Bartlitz und Isabel Enzenbach, Für Entschädigungszahlungen an die ehemaligen mosambikanischen Vertragsarbeiter:innen. Offener Brief an die Bundesregierung, in: Zeitgeschichte-online, April 2021, URL: Continuer la lecture de « Mémoire des migrations : les Mozambicains en RDA »

CFP : GDR Today VI – Minority Experiences of the GDR

https://www.hsozkult.de/event/id/event-96930

As part of the GDR Today series, we welcome abstracts from doctoral candidates and early-career researchers for an online conference on 16-17 September 2021, co-hosted by the Universities of St Andrews and Birmingham with a focus on the experience of minority groups in the GDR, in particular the inflection of discursive participation, statecraft, and citizenship, with ability, migrant status, race, gender, age, and sexuality.