Leipzig : une galerie de portraits … à trous, ou la démocratie à géométrie variable

Alors qu’à l’échelle nationale, les deux plus grands partis allemands s’efforcent d’aplanir leurs différends pour donner un gouvernement à un pays qui n’en a plus depuis le mois de septembre 2017, l’entente cordiale n’est toujours pas à l’ordre du jour dans les villes est-allemandes : les conflits liés à l’appréciation du passé spécifique de l’Allemagne de l’Est sont prêts à ressurgir à la moindre réévaluation publique perçue de part ou d’autre comme une provocation.

A Leipzig, c’est la nouvelle galerie de portraits des maires de la ville qui déclenche la polémique. En effet, comme c’est souvent l’usage dans les grandes cités, la métropole saxonne veut orner son hôtel de ville d’une galerie honorant ceux qui l’ont dirigée depuis l’établissement de la démocratie, ou de ce qui est considéré comme tel par les autorités municipales. Cette galerie, récemment inaugurée par le maire en poste (Burkhard Jung, social-démocrate), présente des portraits photographiques de sept maires ayant officié entre 1877 et 1937, puis entre 1990 et 2005. Continuer la lecture de « Leipzig : une galerie de portraits … à trous, ou la démocratie à géométrie variable »

Sozialgeschichte des Gesundheitswesens der DDR: Reflektionen über Organisation, Politik und Akteure in der sozialistischen Gesundheitsversorgung

Colloque à Stuttgart, 9 et 10 juillet 2018

Histoire sociale du système de santé publique : réflexions sur l’organisation, la politique et les acteurs de l’action sanitaire socialiste

https://www.hsozkult.de/searching/id/termine-36342?title=sozialgeschichte-des-gesundheitswesens-der-ddr-reflektionen-ueber-organisation-politik-und-akteure-in-der-sozialistischen-gesundheitsversorgung&q=DDR&page=3&sort=&fq=&total=7305&recno=41&subType=event

La fille qui venait d’un pays disparu. La chute du Mur vue de l’Est – Saskia Hellmund

La fille qui venait d’un pays disparu

La chute du Mur vue de l’Est

Saskia Hellmund,  Paris, éd. Les points sur les i, 2015, 77 pages

Compte rendu rédigé par Magali Ksibi, étudiante en master 2 Kulturwissenschaften, Université Paris Nanterre

L’auteur de cet ouvrage, Saskia Hellmund, est née en 1974 en Thuringe en République démocratique allemande (RDA), un pays aujourd’hui disparu. C’est de cette perte éminemment douloureuse qu’il est question à travers ce récit autobiographique publié en 2015 aux éditions Les points sur les i. L’ouvrage a été rédigé uniquement en français, car l’auteur souhaitait l’offrir « aux Français désireux d’apprendre et de comprendre la complexité des évènements historiques. » En effet, vingt-cinq ans plus tôt, la chute du Mur de Berlin bouleversait profondément tout un peuple. Continuer la lecture de « La fille qui venait d’un pays disparu. La chute du Mur vue de l’Est – Saskia Hellmund »

Compte rendu signalé : Rau, Christian: Stadtverwaltung im Staatssozialismus. Kommunalpolitik und Wohnungswesen in der DDR am Beispiel Leipzigs (1957-1989)

Ouvrage de Christian Rau : Stadtverwaltung im Staatssozialismus. Kommunalpolitik und Wohnungswesen in der DDR am Beispiel Leipzigs (1957–1989)  (L’administration municipale au sein du socialisme d’Etat. Politique communale et logement en RDA, l’exemple de Leipzig 1957-1989), Suttgart, 2017, Frank Steiner Verlag

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-27535

 

Colloque Munich. Gute Erinnerungen an böse Zeiten – Nostalgie in „posttotalitären“ Erinnerungsdiskursen nach 1945 und 1989

De bons souvenirs de mauvaises époques – la nostalgie dans les discours mémoriels « post-totalitaires » après 1945 et après 1989.
Munich, 18 au 20 avril 2018

https://www.hsozkult.de/event/id/termine-36600?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-3&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-3&utm_campaign=htmldigest

Compte rendu signalé. Gemeinsame Vergangenheit – getrennte Erinnerung? Der Nationalsozialismus in Gedächtnisdiskursen und Identitätskonstruktionen von Bundesrepublik Deutschland, DDR und Österreich

Hammerstein, Katrin: Gemeinsame Vergangenheit – getrennte Erinnerung? Der Nationalsozialismus in Gedächtnisdiskursen und Identitätskonstruktionen von Bundesrepublik Deutschland, DDR und Österreich, Göttingen 2017

(Passé commun – mémoire séparée ?  Le national-socialisme dans les discours mémoriels et les constructions identitaires de la République fédérale allemande, de la RDA et de l’Autriche)

Voir https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-27785?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-3&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-3&utm_campaign=htmldigest

Unterleuten/ Brandebourg de Juli Zeh

Un compte rendu rédigé par Anne Plet, étudiante en master 2 KulturWissenschaften de l’Université Paris Nanterre

Juillet 2010.  Sous une chaleur caniculaire, un certain Monsieur Pilz, employé de la société d’énergie éolienne « Vento  Direct », vient à Unterleuten, village du Brandebourg, pour annoncer à ses habitants un projet de construction d’éoliennes dans leur commune. Ce projet déclenche l’ouverture des hostilités dans le village : vont alors s’affronter sans pitié les partisans des éoliennes et leurs opposants, sur fond de vieilles rancœurs villageoises. C’est ce drame que nous raconte Juli Zeh dans son roman, paru en Allemagne en 2016 et en traduction française en 2017. Continuer la lecture de « Unterleuten/ Brandebourg de Juli Zeh »

Im Moment. Fotografie aus Sachsen und der Lausitz (Görlitz, 8-10 Mar 18)

Un colloque sur la photographie en Saxe et dans la Lausitz, du 8 au 10 mars à Görlitz. On notera deux communications prévues sur le photographe Christian Borchert et ses portraits d’écrivains et d’artistes.

https://arthist.net/archive/17413

Compte rendu signalé – A. Kirsch: Weltanschauung als Erzählkultur

Compte rendu de l’ouvrage d’Anja Kirsch, Weltanschauung als Erzählkultur. Zur Konstruktion von Religion und Sozialismus in Staatsbürgerkundeschulbüchern der DDR  (Une vision du monde comme culture de la narration, sur la construction de la religion et du socialisme dans les manuels d’éducation civique en RDA)

Compte rendu signalé. La RDA et l’OLP. DDR und PLO. Die Palästinapolitik des SED-Staates Maeke, Lutz

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-28325?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-2&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-2&utm_campaign=htmldigest

CR signalé. Mémoire des camps de concentration du Brandebourg depuis 1990. Vom Monument zur Erinnerung. 25 Jahre Stiftung Brandenburgische Gedenkstätten in 25 Objekten

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-28574?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest

« Histoire(s) au cinéma » : numéro thématique de la revue Gerberstrasse 18 (Iéna)

https://www.hsozkult.de/journal/id/zeitschriftenausgaben-10835?title=gerbergasse-18-22-2017-4&recno=5&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest&q=&sort=&fq=&total=636

Wie betrachten wir Filme, die selbst schon Teil der Geschichte
geworden sind, etwa die Film- und Fernseh-Produktionen der
DDR bis 1990? Was erwarten wir uns von verfilmter Geschichte
und wie beeinflusst sie unsere Sichtweise auf historische Ereignisse?

 

Colloque. Le film pour enfants à la DEFA. Von Pionieren und Piraten: Der DEFA-Kinderfilm in seinen kulturhistorischen, filmästhetischen und ideologischen Dimensionen

https://www.hsozkult.de/event/id/termine-36224?title=von-pionieren-und-piraten-der-defa-kinderfilm-in-seinen-kulturhistorischen-filmaesthetischen-und-ideologischen-dimensionen&recno=2&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest&q=&sort=&fq=&total=862 Continuer la lecture de « Colloque. Le film pour enfants à la DEFA. Von Pionieren und Piraten: Der DEFA-Kinderfilm in seinen kulturhistorischen, filmästhetischen und ideologischen Dimensionen »

Madgermanes, une BD de Birgit Weyhe

Birgit Weyhe, Madgermanes, Paris, Cambourakis, Collection Bande dessinée, 2017, 240 p.

Un compte rendu rédigé par Adèle Grondin, étudiante en master 2 KulturWissenschaften, Université Paris Nanterre

 

« Was ist Heimat? », « Qu’est ce que la terre natale ? » C’est une interrogation sur l’origine et l’identité qui domine dans cette bande-dessinée de Birgit Weyhe.

Ayant passé une grande partie de sa jeunesse en Afrique de l’Est, l’auteure a elle-même été confrontée à ces questions d’identité nationale. Elle a été profondément touchée par le destin  de ceux qui se nomment eux-mêmes les « Madgermanes », les Made in Germany, ces milliers de Mozambicains déracinés, envoyés en ex-RDA à partir de la fin des années 1970 en réponse à un appel de main d’œuvre. Après avoir récolté de nombreux témoignages, elle raconte leur histoire à travers trois personnages fictifs, José, Basilio et Anabella.

Grâce à un style très épuré (la dessinatrice n’utilise que trois couleurs, le blanc le noir et le marron) et des bulles d’une grande simplicité, Birgit Weyhe décrit l’expérience et les nombreuses désillusions de ces trois personnages. D’abord enthousiastes à l’idée de découvrir l’Europe de l’Est, de trouver un travail et de fuir la misère du Mozambique, les personnages se retrouvent non seulement confrontés à un changement de climat important auquel ils n’étaient pas préparés, mais aussi à un accueil hostile, loin de la « solidarité » promise par l’ex-RDA. Les personnages se heurtent rapidement à des mentalités différentes : la ponctualité, les règles de vie strictes mais aussi le racisme font désormais partie de leur quotidien. « Je n’étais pas chez moi » est une phrase récurrente dans les témoignages des Madgermanes cités dans l’ouvrage. Mais le retour au pays est lui aussi difficile : la guerre civile du Mozambique étant terminée depuis 1992, ceux qui y retournent retrouvent un pays décimé, des familles anéanties. Ils sont accueillis en étrangers, parfois même en lâches (Drückeberger) car ils ne reviennent qu’après la guerre. Continuer la lecture de « Madgermanes, une BD de Birgit Weyhe »

Peut-on encore enseigner la RDA ? Berlin, 7 février 2018

Alles gesagt? Die DDR in der akademischen Lehre

Immer wieder ist zu hören, die DDR sei „ausgeforscht und überforscht“. Dem widersprechen die vielen auf den Markt drängenden Bücher, die hohe Anzahl an Veranstaltungen und Förderprogrammen sowie die (zum Teil neu entstehenden) Gedenkorte und tagesaktuellen Debatten. Weniger bekannt ist hingegen, wie stark die DDR-Geschichte an den Universitäten vertreten ist und auf welche Weise die Forschungsergebnisse in den Hochschulen vermittelt werden.

Lire la suite :

https://www.hsozkult.de/event/id/termine-36083?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest