Itinéraires contrariés de pièces de théâtre et d’auteurs dramatiques en RDA

Compte rendu de l’ouvrage : Manfred Karge, Hermann Wündrich, Erstürmt die Höhen der Kultur – Umkämpftes Theater in der DDR, Mainz, Ventil, 2020 (326 pages).

URL : https://www.ventil-verlag.de/titel/1886/ersturmt-die-hohen-der-kultur

De janvier 2013 à juin 2017 eut lieu une série de manifestations au Berliner Ensemble, qui suscita un vif intérêt chez les spectateurs : tous les mois, des comédiens lurent des « pièces de la RDA interdites et oubliées » (pour reprendre l’intitulé du projet). Les deux organisateurs, le metteur en scène Manfred Karge, lequel est également auteur dramatique, et le dramaturge (au sens allemand du terme[1]) Hermann Wündrich, en ont tiré un ouvrage, qui, en une succession de 39 brefs chapitres de 5 à 10 pages, présente une partie des textes lus au Berliner Ensemble et d’autres encore, tous ayant en commun d’avoir rencontré des difficultés pour être édités ou mis en scène en RDA. Les auteurs de ces pièces sont tantôt des figures du théâtre passées à la postérité, tels Bertolt Brecht ou Heiner Müller, tantôt des noms moins connus, par exemple des femmes (au demeurant très minoritaires dans le présent volume) comme Berta Waterstradt, qui remporta un certain succès à partir de la fin des années 1950 avec Ehesache Lorenz, une comédie sur un triangle amoureux, ou Regina Weicker, laquelle témoigne, dans son texte Die Ausgezeichneten (créé le 25 septembre 1974 à la Volksbühne) du quotidien d’une brigade entièrement féminine. Continuer la lecture de « Itinéraires contrariés de pièces de théâtre et d’auteurs dramatiques en RDA »

Asako Miyazaki, Brüche in der Geschichtserzählung. Erinnerung an die DDR in der Post-DDR-Literatur, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2013

[Asako Miyazaki, Fractures du récit historique. Le souvenir de la RDA dans la littérature post-RDA, Wurtzbourg, Königshausen & Neumann, 2013]

 https://www.verlag-koenigshausen-neumann.de/product_info.php/info/p7637_Brueche-in-der-Geschichtserzaehlung–Erinnerung-an-die-DDR-in-der-Post-DDR-Literatur—Epistemata-Literaturwissenschaft-789—-34-00.html

Compte rendu rédigé par Linda Mannewitz, étudiante en Master M2 Etudes germaniques à l’Université Sorbonne Nouvelle

Ce livre d’Asako Miyazaki s’intègre dans le flot d’ouvrages analysant la question du statut de la littérature est-allemande écrite après la chute du Mur. L’auteur n’essaie cependant pas de faire rentrer cette littérature dans le moule d’un modèle d’histoire littéraire. Elle met plutôt l’accent sur la conscience de l’histoire ainsi que sur les différentes formes de mémoire se manifestant à l’égard de cet État disparu. Contrairement aux théories de la mémoire qui associent à cette dernière une fonction créatrice d’identité, Miyazaki met en évidence, à l’aide de motifs récurrents, l’instabilité et l’hétérogénéité de la mémoire. Une telle conception s’oppose au discours sur l’identité collective mis en avant par le régime de la RDA. Son ouvrage représente ainsi une contribution importante à la recherche dans ce domaine. En effet, il se situe à la jonction de la littérature et de la politique de la mémoire, tout en prenant uniquement en compte la littérature évoquant la RDA. Pour étayer son analyse, l’auteur propose un nouveau terme, celui de ‘Post-DDR-Literatur’. Cette littérature peut se définir comme étant une littérature post-nationale, ce qui remet en question l’idée même d’une nation. Elle se distingue du discours national dominant après la réunification, basé sur la construction de l’identité.
Continuer la lecture de « Asako Miyazaki, Brüche in der Geschichtserzählung. Erinnerung an die DDR in der Post-DDR-Literatur, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2013 »

Emmanuelle Aurenche-Beau, Marcel Boldorf, Ralf Zschachlitz (dir.), RDA – Culture – critique – crise. Nouveaux regards sur l’Allemagne de l’Est

Compte rendu d’ouvrage

Emmanuelle Aurenche-Beau, Marcel Boldorf, Ralf Zschachlitz (dir.), RDA – Culture – critique – crise. Nouveaux regards sur l’Allemagne de l’Est, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, Coll. « Mondes germaniques », 2017 (283 pages).

Contributeurs : Clémence Andreys, Emmanuelle Aurenche-Beau, Heike Baldauf-Quilliatre, Sabine Bastian, Marcel Boldorf, Hélène Camarade, Sibylle Goepper, Carola Hähnel-Mesnard, Dominique Herbet, Michael Hofmann, Hervé Joly, Christian Klein, Anne Lemonnier-Lemieux, Hélène Miard-Delacroix, Jean Mortier, Anne-Marie Pailhès, Jean-Michel Pouget, Myriam Renaudot, Anne-Marie Saint-Gille, André Steiner, Ralf Zschachlitz.

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100078520

Cet ouvrage collectif offre un panorama des recherches actuelles, principalement en France, sur la RDA et les nouveaux Länder. Il est d’ailleurs dédié à Jacques Poumet, Professeur émérite à l’Université de Lyon, grand spécialiste de ce champ de recherche, à la vitalité duquel il a fortement contribué tout au long de sa carrière (on songe, entre autres, à ses travaux sur les cabarets et la presse satiriques en RDA). Le livre a pour projet de proposer un bilan, plus de vingt-cinq ans après la chute du Mur et la réunification allemande, au sujet de l’Allemagne de l’Est. Il s’agit, si l’on en croit les directeurs d’ouvrage dans leur introduction (p. 12), « d’aborder les sujets avec un certain recul et de porter un regard plus détaché sur les transformations du quart de siècle écoulé.» Continuer la lecture de « Emmanuelle Aurenche-Beau, Marcel Boldorf, Ralf Zschachlitz (dir.), RDA – Culture – critique – crise. Nouveaux regards sur l’Allemagne de l’Est »