Gunnar Decker, Zwischen den Zeiten. Die späten Jahre der DDR

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/reb-94146?title=g-decker-zwischen-den-zeiten&recno=29&q=DDR&fq=&sort=newestPublished&page=2&total=2359

S. Lorenz: « Schwarze Schwester Angela » – Die DDR und Angela Davis

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/reb-29593?title=s-lorenz-schwarze-schwester-angela-die-ddr-und-angela-davis&recno=18&q=DDR&sort=newestPublished&fq=&total=2359

CR publié ailleurs : Jessica Bock: Frauenbewegung in Ostdeutschland

Jessica Bock: Frauenbewegung in Ostdeutschland. Aufbruch, Revolte und Transformation in Leipzig 1980-2000 (= Studien zur Geschichte und Kultur Mitteldeutschlands; Bd. 6), Halle/Saale: mdv Mitteldeutscher Verlag 2020, 460 S., 13 s/w-Abb., 1 Tbl., ISBN 978-3-96311-395-6

http://www.sehepunkte.de/2021/02/35239.html

Recension de l’ouvrage d’Elisa Goudin-Steinmann et Agnès Arp, La RDA après la RDA – et interview avec Médiapart

Une recension de cet ouvrage, rédigée par Anne-Marie Pailhès, est parue dans le blog La vie des idées : https://laviedesidees.fr/Arp-Goudin-Steinmann-La-RDA-apres-la-RDA.html

Les abonnés à Médiapart peuvent aussi regarder en ligne l’interview filmé d’Elisa Goudin-Steinmann :https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/271220/allemagne-les-discours-sur-la-rda-sont-parfois-caricaturaux

 

Compte rendu – Daniela Dahn, Rainer Mausfeld, Tam Tam und Tabu

Daniela Dahn, Rainer Mausfeld : Tam Tam und Tabu. Die Einheit : Drei Jahrzehnte ohne Bewährung, Frankfurt/Main, Westend Verlag, 2020, 192 p.

Un compte rendu de Jean Mortier.

Nul n’ignore, en Allemagne, le nom de Daniela Dahn. Redoutable polémiste, elle est, par ses analyses percutantes des effets de la réunification sur l’Est de l’Allemagne et sur ses habitants, toujours allée à contre-courant des opinions établies et des récits convenus. Rares sont ses textes qui, au moment de leur publication n’ont pas été un événement médiatique en même temps qu’un sujet de controverses.

En sera-t-il de même de celui qui vient d’être publié et dont elle est la co-autrice avec Rainer Mausfeld ? On verra.

Rainer Mausfeld est moins connu du grand public. Depuis 2015 il publie sur les méthodes de manipulation mentale dans les médias et dans la politique, et sur la transformation, perçue par lui, de la démocratie représentative en une « démocratie d’élite néolibérale » (extrait de Wikipedia).

Le présent volume comporte cinq textes : trois d’entre eux ont Daniela Dahn pour auteur, Rainer Mausfeld en signe un ; le cinquième est un échange à deux voix. Continuer la lecture de « Compte rendu – Daniela Dahn, Rainer Mausfeld, Tam Tam und Tabu »

Roger Loewig, peintre, dessinateur, poète et ami. Un ouvrage d’Anna Schädlich

Compte rendu rédigé par Jean Mortier.

Anna Schädlich : Ikarus, um deinen Flug beneide ich dich. Roger Loewig, Maler, Zeichner, Dichter und Freund. Mitteldeutscher Verlag, 2018

Ce livre n’est pas une classique biographie. Le dernier terme du titre,  « Freund », ami, nous indique que nous allons pénétrer un peu dans l’intimité de l’artiste. Roger Loewig deviendra en effet, à partir de 1980, un ami très proche des Schädlich, Hans Joachim et Krista Maria, lesquels « contraints de quitter librement la RDA » vivaient depuis 1977 à Berlin-Ouest. Cette intimité, leur fille Anna Schädlich, née en 1973, la partagera dès son plus jeune âge. Avec ce livre, d’une tonalité toute personnelle, on est souvent au plus près de l’artiste.

« Icare je t’envie de voler ». Le livre emprunte son titre à une poésie de Loewig qui, lue à l’enfant, est restée dans l’oreille de l’adulte. Car Loewig, peintre, dessinateur et graveur était aussi poète. Associé au groupe de peintres-poètes de Berlin (avec Günter Grass, Christoph Meckel et quelques autres) créé en 1972, il serait, selon elle, « le plus grand Malerpoet (peintre-poète) de l’Allemagne unifiée ».

À lire tous les témoignages d’admiration dont l’œuvre graphique de Loewig fut, de son vivant, l’objet, Continuer la lecture de « Roger Loewig, peintre, dessinateur, poète et ami. Un ouvrage d’Anna Schädlich »

La prostitution en RDA : compte rendu de l’ouvrage de Steffi Brüning

Brüning, Steffi, Prostitution in der DDR. Eine Untersuchung am Beispiel der Städte Rostock, Berlin und Leipzig von 1968 bis 1989, Berlin, be;bra Verlag, 2020, 319 p.

Compte rendu – Ausschluss. Das Politbüro vor dem Parteigericht. Das Verfahren 1989/1990 in Protokollen und Dokumenten.

Gerd-Rüdiger Stephan/Detlev Nakath (Hrsg.): Ausschluss. Das Politbüro vor dem Parteigericht. Das Verfahren 1989/1990 in Protokollen und Dokumenten. Berlin : Dietz Verlag 2020

Un compte rendu rédigé par Jean Mortier.

La décomposition du parti dominant, le SED, entamée avant même la chute du Mur, s’accéléra après le 9 novembre 1989. Les signes précurseurs de cette désagrégation avaient été, entre autres, la démission le 18 octobre de Erich Honecker et son remplacement à la tête du parti par Egon Krenz et la manifestation du 4 novembre à Berlin au cours de laquelle 500 000 personnes réunies sur l’Alexanderplatz avaient dénoncé les abus de pouvoir et la corruption et réclamé la fin du rôle dirigeant du parti.

Le 8 novembre, sur proposition d’Egon Krenz, les membres du Bureau politique démissionnent collectivement. Le 23 novembre, Hans Modrow, nommé ministre-président, tente de sauver le régime en ouvrant un dialogue avec l’opposition. Le 1er décembre la chambre du peuple abolit le rôle dirigeant du parti inscrit dans la constitution. Le 3 décembre, lors de la 12ème et dernière séance du Comité central du SED, huit des anciens membres du Bureau politique, parmi lesquels Erich Honecker et Erich Mielke, ministre de la sécurité d’Etat, la Stasi, sont exclus du parti. Continuer la lecture de « Compte rendu – Ausschluss. Das Politbüro vor dem Parteigericht. Das Verfahren 1989/1990 in Protokollen und Dokumenten. »

Unterleuten, la série télévisée de Matti Geschonnek

Une analyse rédigée par Clémentine Condé, germaniste, étudiante en Master 2 MEEF à l’université Paris Nanterre en 2019/2020.

Unterleuten – le village déchiré, une série de Matti Geschonneck

« – Il ne se passe pas grand chose ici. – On avait plus de services avant : un médecin, une pharmacie, une école, deux magasins. Maintenant, les habitants doivent se déplacer à Plausitz. […] – Cela pourrait bientôt changer. Vous allez voir, on va aller de l’avant à Unterleuten. Grâce à vous, et grâce à moi. »

Deux personnes discutent au milieu d’un champ de blé séché par le soleil de l’été, « le plus chaud depuis des années » ; derrière se dresse un clocher parmi une dizaine d’habitations, pas une voiture, les oiseaux gazouillent, tout semble paisible. Et pourtant. Continuer la lecture de « Unterleuten, la série télévisée de Matti Geschonnek »

Compte rendu de lecture : correspondance de Sarah Kirsch et Christa Wolf

Un compte rendu rédigé par Katja Schubert, maître de conférences à l’Université Paris Nanterre, spécialiste de littérature germanophone contemporaine

Die Fahrt wird schneller dem Rand meines Lands zu.

Sarah Kirsch/Christa Wolf, Wir haben uns wirklich an allerhand gewöhnt. Der Briefwechsel. Hg. Sabine Wolf unter Mitarbeit von Heiner Wolf, Berlin, Suhrkamp 2019, 438 S.

2020 ist das Jahr, in dem drei wichtige Literaturpreise an Autorinnen vergeben werden, die den Großteil ihres Lebens in der DDR verbracht haben: der Büchnerpreis geht an Elke Erb, Continuer la lecture de « Compte rendu de lecture : correspondance de Sarah Kirsch et Christa Wolf »

Compte rendu signalé : Ilko-Sascha Kowalczuk, Die Übernahme – Wie Ostdeutschland Teil der Bundesrepublik wurde

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/reb-29011?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2020-8&utm_campaign=htmldigest