Compte rendu signalé : biographie d’Erich Honecker, Martin Sabrow

Martin Sabrow, Erich Honecker. Das Leben davor. 1912–1945, München (C. H. Beck) 2016, 623 S.

Un compte rendu de Jérôme Vaillant paru dans Francia-Recensio 2018/1

https://journals.ub.uni-heidelberg.de/index.php/frrec/article/view/45590/39764

Hinter der Maske – Derrière le masque. L’exposition du Palais Barberini de Potsdam

https://www.museum-barberini.com/hinter-der-maske/

Compte rendu de visite rédigé par Jean Mortier, maître de conférences honoraire de l’Université Paris 8-Saint Denis, auteur de nombreuses publications sur l’art est-allemand.

Du 29 octobre 2017 au 4 février 2018 s’est tenue à Potsdam une très grande exposition d’art est-allemand. L’initiative de cette manifestation, importante ne serait-ce que par le nombre d’artistes représentés (84) et celui d’œuvres exposées (117, pour l’essentiel des peintures) est due à un richissime industriel (ouest)-allemand, Hasso Plattner (113ème fortune mondiale), qui fut l’un des cofondateurs du géant informatique SAP. C’est dans un ancien palais baroque, le Palais Barberini, édifié en 1771/72, mais détruit durant la Seconde Guerre mondiale comme la presque totalité du cœur historique de Potsdam, que s’est tenu l’événement. Hasso Plattner a investi quelque 60 millions d’euros dans la reconstruction de ce bâtiment prestigieux – reconstruction qui s’est achevée en décembre 2016 – dans le but entre autres d’y abriter ses collections personnelles. Parmi celles-ci des œuvres picturales de la modernité classique. Mais aussi un ensemble d’une dizaine de tableaux dus à des artistes dont le travail a été réalisé en partie ou en totalité durant l’existence de l’Etat est-allemand. Continuer la lecture de « Hinter der Maske – Derrière le masque. L’exposition du Palais Barberini de Potsdam »

Compte rendu signalé – Bernd Florath (Bearb.): Die DDR im Blick der Stasi 1964. Die Geheimen Berichte an die SED-Führung

Bernd Florath (Bearb.): Die DDR im Blick der Stasi 1964. Die Geheimen Berichte an die SED-Führung (= Die DDR im Blick der Stasi. Die geheimen Berichte an die SED-Führung), Göttingen: Vandenhoeck & Ruprecht 2017, 320 S., 5 s/w-Abb., 3 Tabl., ISBN 978-3-525-37508-2

(La RDA vue par la Stasi en 1964. Rapports secrets à la direction du SED)

http://www.sehepunkte.de/2018/03/31256.html

Compte-rendu signalé – Oliver Bange: Sicherheit und Staat. Die Bündnis- und Militärpolitik der DDR im internationalen Kontext 1969 bis 1990

Oliver Bange : Sicherheit und Staat. Die Bündnis- und Militärpolitik der DDR im internationalen Kontext 1969 bis 1990 (= Militärgeschichte der DDR; Bd. 25), Berlin: Christoph Links Verlag 2017

(Sécurité et Etat. La politique d’alliance militaire de la RDA dans le contexte international de 1969 à 1990)

http://www.sehepunkte.de/2018/03/30155.html

La fille qui venait d’un pays disparu. La chute du Mur vue de l’Est – Saskia Hellmund

La fille qui venait d’un pays disparu

La chute du Mur vue de l’Est

Saskia Hellmund,  Paris, éd. Les points sur les i, 2015, 77 pages

Compte rendu rédigé par Magali Ksibi, étudiante en master 2 Kulturwissenschaften, Université Paris Nanterre

L’auteur de cet ouvrage, Saskia Hellmund, est née en 1974 en Thuringe en République démocratique allemande (RDA), un pays aujourd’hui disparu. C’est de cette perte éminemment douloureuse qu’il est question à travers ce récit autobiographique publié en 2015 aux éditions Les points sur les i. L’ouvrage a été rédigé uniquement en français, car l’auteur souhaitait l’offrir « aux Français désireux d’apprendre et de comprendre la complexité des évènements historiques. » En effet, vingt-cinq ans plus tôt, la chute du Mur de Berlin bouleversait profondément tout un peuple. Continuer la lecture de « La fille qui venait d’un pays disparu. La chute du Mur vue de l’Est – Saskia Hellmund »

Compte rendu signalé : Rau, Christian: Stadtverwaltung im Staatssozialismus. Kommunalpolitik und Wohnungswesen in der DDR am Beispiel Leipzigs (1957-1989)

Ouvrage de Christian Rau : Stadtverwaltung im Staatssozialismus. Kommunalpolitik und Wohnungswesen in der DDR am Beispiel Leipzigs (1957–1989)  (L’administration municipale au sein du socialisme d’Etat. Politique communale et logement en RDA, l’exemple de Leipzig 1957-1989), Suttgart, 2017, Frank Steiner Verlag

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-27535

 

Compte rendu signalé. Gemeinsame Vergangenheit – getrennte Erinnerung? Der Nationalsozialismus in Gedächtnisdiskursen und Identitätskonstruktionen von Bundesrepublik Deutschland, DDR und Österreich

Hammerstein, Katrin: Gemeinsame Vergangenheit – getrennte Erinnerung? Der Nationalsozialismus in Gedächtnisdiskursen und Identitätskonstruktionen von Bundesrepublik Deutschland, DDR und Österreich, Göttingen 2017

(Passé commun – mémoire séparée ?  Le national-socialisme dans les discours mémoriels et les constructions identitaires de la République fédérale allemande, de la RDA et de l’Autriche)

Voir https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-27785?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-3&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-3&utm_campaign=htmldigest

Unterleuten/ Brandebourg de Juli Zeh

Un compte rendu rédigé par Anne Plet, étudiante en master 2 KulturWissenschaften de l’Université Paris Nanterre

Juillet 2010.  Sous une chaleur caniculaire, un certain Monsieur Pilz, employé de la société d’énergie éolienne « Vento  Direct », vient à Unterleuten, village du Brandebourg, pour annoncer à ses habitants un projet de construction d’éoliennes dans leur commune. Ce projet déclenche l’ouverture des hostilités dans le village : vont alors s’affronter sans pitié les partisans des éoliennes et leurs opposants, sur fond de vieilles rancœurs villageoises. C’est ce drame que nous raconte Juli Zeh dans son roman, paru en Allemagne en 2016 et en traduction française en 2017. Continuer la lecture de « Unterleuten/ Brandebourg de Juli Zeh »

Compte rendu signalé – A. Kirsch: Weltanschauung als Erzählkultur

Compte rendu de l’ouvrage d’Anja Kirsch, Weltanschauung als Erzählkultur. Zur Konstruktion von Religion und Sozialismus in Staatsbürgerkundeschulbüchern der DDR  (Une vision du monde comme culture de la narration, sur la construction de la religion et du socialisme dans les manuels d’éducation civique en RDA)

Asako Miyazaki, Brüche in der Geschichtserzählung. Erinnerung an die DDR in der Post-DDR-Literatur, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2013

[Asako Miyazaki, Fractures du récit historique. Le souvenir de la RDA dans la littérature post-RDA, Wurtzbourg, Königshausen & Neumann, 2013]

 https://www.verlag-koenigshausen-neumann.de/product_info.php/info/p7637_Brueche-in-der-Geschichtserzaehlung–Erinnerung-an-die-DDR-in-der-Post-DDR-Literatur—Epistemata-Literaturwissenschaft-789—-34-00.html

Compte rendu rédigé par Linda Mannewitz, étudiante en Master M2 Etudes germaniques à l’Université Sorbonne Nouvelle

Ce livre d’Asako Miyazaki s’intègre dans le flot d’ouvrages analysant la question du statut de la littérature est-allemande écrite après la chute du Mur. L’auteur n’essaie cependant pas de faire rentrer cette littérature dans le moule d’un modèle d’histoire littéraire. Elle met plutôt l’accent sur la conscience de l’histoire ainsi que sur les différentes formes de mémoire se manifestant à l’égard de cet État disparu. Contrairement aux théories de la mémoire qui associent à cette dernière une fonction créatrice d’identité, Miyazaki met en évidence, à l’aide de motifs récurrents, l’instabilité et l’hétérogénéité de la mémoire. Une telle conception s’oppose au discours sur l’identité collective mis en avant par le régime de la RDA. Son ouvrage représente ainsi une contribution importante à la recherche dans ce domaine. En effet, il se situe à la jonction de la littérature et de la politique de la mémoire, tout en prenant uniquement en compte la littérature évoquant la RDA. Pour étayer son analyse, l’auteur propose un nouveau terme, celui de ‘Post-DDR-Literatur’. Cette littérature peut se définir comme étant une littérature post-nationale, ce qui remet en question l’idée même d’une nation. Elle se distingue du discours national dominant après la réunification, basé sur la construction de l’identité.
Continuer la lecture de « Asako Miyazaki, Brüche in der Geschichtserzählung. Erinnerung an die DDR in der Post-DDR-Literatur, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2013 »

Compte rendu signalé. La RDA et l’OLP. DDR und PLO. Die Palästinapolitik des SED-Staates Maeke, Lutz

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-28325?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-2&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-2&utm_campaign=htmldigest

CR signalé. Mémoire des camps de concentration du Brandebourg depuis 1990. Vom Monument zur Erinnerung. 25 Jahre Stiftung Brandenburgische Gedenkstätten in 25 Objekten

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-28574?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-1&utm_campaign=htmldigest

Madgermanes, une BD de Birgit Weyhe

Birgit Weyhe, Madgermanes, Paris, Cambourakis, Collection Bande dessinée, 2017, 240 p.

Un compte rendu rédigé par Adèle Grondin, étudiante en master 2 KulturWissenschaften, Université Paris Nanterre

 

« Was ist Heimat? », « Qu’est ce que la terre natale ? » C’est une interrogation sur l’origine et l’identité qui domine dans cette bande-dessinée de Birgit Weyhe.

Ayant passé une grande partie de sa jeunesse en Afrique de l’Est, l’auteure a elle-même été confrontée à ces questions d’identité nationale. Elle a été profondément touchée par le destin  de ceux qui se nomment eux-mêmes les « Madgermanes », les Made in Germany, ces milliers de Mozambicains déracinés, envoyés en ex-RDA à partir de la fin des années 1970 en réponse à un appel de main d’œuvre. Après avoir récolté de nombreux témoignages, elle raconte leur histoire à travers trois personnages fictifs, José, Basilio et Anabella.

Grâce à un style très épuré (la dessinatrice n’utilise que trois couleurs, le blanc le noir et le marron) et des bulles d’une grande simplicité, Birgit Weyhe décrit l’expérience et les nombreuses désillusions de ces trois personnages. D’abord enthousiastes à l’idée de découvrir l’Europe de l’Est, de trouver un travail et de fuir la misère du Mozambique, les personnages se retrouvent non seulement confrontés à un changement de climat important auquel ils n’étaient pas préparés, mais aussi à un accueil hostile, loin de la « solidarité » promise par l’ex-RDA. Les personnages se heurtent rapidement à des mentalités différentes : la ponctualité, les règles de vie strictes mais aussi le racisme font désormais partie de leur quotidien. « Je n’étais pas chez moi » est une phrase récurrente dans les témoignages des Madgermanes cités dans l’ouvrage. Mais le retour au pays est lui aussi difficile : la guerre civile du Mozambique étant terminée depuis 1992, ceux qui y retournent retrouvent un pays décimé, des familles anéanties. Ils sont accueillis en étrangers, parfois même en lâches (Drückeberger) car ils ne reviennent qu’après la guerre. Continuer la lecture de « Madgermanes, une BD de Birgit Weyhe »

Compte-rendu signalé : Mödlareuth ou le « petit Berlin », histoire d’un village divisé par le Mur.

Johnson, Jason B., Divided Village. The Cold War in the German Borderlands, London 2017: Routledge, 233 p.

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-27780

Sociologie de Berlin, de Denis Bocquet et Pascale Laborier

Compte rendu d’ouvrage

Denis Bocquet, Pascale Laborier, Sociologie de Berlin, Repères, La Découverte, 2016, 126 p.

http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Sociologie_de_Berlin-9782707176899.html

Dans quelle mesure la partition Est-Ouest de la ville de Berlin se décrypte-t-elle encore à travers une photographie sociologique de la ville, plus de 27 ans après la chute du Mur et l’unification allemande ? C’est une question qui peut servir de fil conducteur à la lecture de cet ouvrage dans le cadre de ce carnet de recherche. On sait que depuis 2001, les autorités n’ont plus souhaité tenir de statistiques séparées Est-Ouest sur la ville, il faut donc se référer aux chiffres disponibles par arrondissement pour y déceler d’éventuelles disparités héritées. Continuer la lecture de « Sociologie de Berlin, de Denis Bocquet et Pascale Laborier »