Exposition sur la RDA, Université Paris 8, Saint-Denis

(Crédit photo :© Harald Hauswald/OSTKREUZ)

L’exposition « Voll der Osten » est le résultat d’une collaboration entre un photographe et un historien allemands, Harald Hauswald et Stefan Wolle, pour la Stiftung zur Aufarbeitung der SED-Diktatur. Cette exposition vous est proposée du 14 novembre au 30 novembre 2018 dans le hall de la BU de l’université de Saint Denis par les étudiants du master 2 Kulturwissenschaften de l’université de Nanterre et les étudiants germanistes de LEA, en licence 2 de l’université de Saint Denis et leurs enseignants Anne-Marie Pailhès et Kolja Lindner.

L’exposition propose une entrée en textes et en images dans le quotidien de l’ancienne Allemagne de l’Est. Articulée autour de 18 thèmes, elle présente des photographies de Harald Hauswald prises de la fin des années 70 jusqu’à la chute du mur et de la RDA commentées par de courts textes en allemand de Stefan Wolle, tantôt par des recontextualisations, tantôt par des anecdotes. Continuer la lecture de « Exposition sur la RDA, Université Paris 8, Saint-Denis »

Un parfum de Guerre froide : Louis-Bernard Robitaille, Bouffées d’ostalgie – Fragments d’un continent disparu

Louis-Bernard Robitaille

Bouffées d’ostalgie – Fragments d’un continent disparu

Editions Noir sur Blanc, Lausanne, 2017, 144 p.

http://www.leseditionsnoirsurblanc.fr/bouffees-d-ostalgie-louis-bernard-robitaille-9782882504456

A la lecture du titre de cet ouvrage, on pourrait croire que prévaut une sincère nostalgie d’un monde communiste disparu, dans ces chroniques du journaliste franco-québécois Louis-Bernard Robitaille, qui déclare être « originaire d’un continent étranger à toute idéologie » (p. 14). Le lecteur se permettra de douter de cette absence totale d’idéologie sous sa plume en découvrant des pages où il est sans cesse question de « prison » ou de « caserne » pour décrire les endroits parcourus.

Le sentiment d’« ostalgie » ne peut être ainsi réinterprété et réduit à un simple discrédit jeté sur une cinquantaine d’années d’histoire de la partie orientale de l’Allemagne. Comme le rappelait Jean Mortier : Continuer la lecture de « Un parfum de Guerre froide : Louis-Bernard Robitaille, Bouffées d’ostalgie – Fragments d’un continent disparu »

Soldats américains à Berlin-Est – article signalé

Vient de paraître dans le dernier numéro de la revue en ligne Zeithistorische Forschungen

Stefanie Eisenhuth – Freizeit beim Feind – US-amerikanische Soldaten in Ost-Berlin

http://www.zeithistorische-forschungen.de/1-2018/id=5555

Sociologie de Berlin, de Denis Bocquet et Pascale Laborier

Compte rendu d’ouvrage

Denis Bocquet, Pascale Laborier, Sociologie de Berlin, Repères, La Découverte, 2016, 126 p.

http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Sociologie_de_Berlin-9782707176899.html

Dans quelle mesure la partition Est-Ouest de la ville de Berlin se décrypte-t-elle encore à travers une photographie sociologique de la ville, plus de 27 ans après la chute du Mur et l’unification allemande ? C’est une question qui peut servir de fil conducteur à la lecture de cet ouvrage dans le cadre de ce carnet de recherche. On sait que depuis 2001, les autorités n’ont plus souhaité tenir de statistiques séparées Est-Ouest sur la ville, il faut donc se référer aux chiffres disponibles par arrondissement pour y déceler d’éventuelles disparités héritées. Continuer la lecture de « Sociologie de Berlin, de Denis Bocquet et Pascale Laborier »

Klaus Schlesinger ou l’écriture de l’histoire, Berlin et l’Allemagne, 1937-2001

           Compte rendu d’ouvrage

Daniel Argelès  Klaus Schlesinger ou l’écriture de l’histoire, Berlin et l’Allemagne, 1937-2001. Septentrion, 2017. Collection Mondes germaniques.

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100094640

Pour la première fois en France, un ouvrage complet présente l’œuvre de l’écrivain allemand Klaus Schlesinger, auteur qui a connu plusieurs régimes politiques, Troisième Reich, Allemagne occupée, RFA, RDA et Allemagne unifiée. Les années déterminantes de son existence se sont cependant déroulées en RDA, pays où est née sa vocation et où il est devenu écrivain. Et qu’il a quitté en 1980, à la suite de l’affaire Biermann de 1976, avec cependant un visa permanent. Continuer la lecture de « Klaus Schlesinger ou l’écriture de l’histoire, Berlin et l’Allemagne, 1937-2001 »