Daniel Argelès – Les odeurs de ma vie

Nous prolongeons notre exploration des odeurs de la RDA par la publication d’un texte inédit de Daniel Argelès.

Notre rédacteur Daniel Argelès enseigne la langue et la culture allemande à l’École Polytechnique. Il est l’auteur d’une thèse sur Klaus Schlesinger, d’articles universitaires et d’ouvrages sur la littérature allemande, de traductions littéraires de l’allemand et de nouvelles. Il réserve aux lectrices et lecteurs de ce carnet la primeur de ce texte dans lequel les odeurs de la RDA jouent un rôle important.

Les odeurs de ma vie

Des franges dans la lumière, qui vibrent sous son souffle. Un liseré blanc, des fils beiges tressés au bout d’un pompon. Une odeur de gomme ou de mastic, quelque part entre chantier et hôpital. Les veinules grisées d’un lino, froid contre sa joue. Son épaule droite le lance, il a le muscle du bras endolori. Il soupire et son souffle fait danser la pointe d’un pompon sous ses yeux. Au-delà de la bande de lumière commence l’ombre. Quelque chose peut-être s’y tient tapi, puissances sourdes, comme dans son enfance. Ce goût de sang lorsqu’il avale. S’est-il cassé quelque chose, mordu la langue ? Comment est-il tombé ?

Martin se soulève sur un coude, écarte la poignée rétractable de la valise qui lui meurtrissait l’épaule. Il roule sur le dos, repousse dans un corps à corps maladroit le bagage dont la coque lui froisse les côtes. Une rangée d’extincteurs le fixe depuis le plafond. Il entend le souffle de l’air conditionné, troublé par un léger bruit de moteur, signe d’une machine mal entretenue. Oui, c’est cela, le souvenir lui revient : Chicago, salon de la clim’. Une journée mal engagée, les flyers oubliés, l’ordi qui ne reconnaît pas le projo. La réservation d’hôtel ratée. Sa secrétaire, hystérique au téléphone. « Comment ça, plus de place au Hilton ? Mais ils avaient confirmé ! » Leur prise de bec. « Tu te débrouilles, tu me trouves quelque chose ! » Coups de fil stressés, hôtel de rechange, au centre-ville quand même. L’éreintement d’une journée d’expo, mal de tête, abus de donuts et de mauvais café. Cartes de visite, pitchs commerciaux. Deux signatures quand même, dont cette boîte d’électronique, dans le Minnesota. Puis la navette pour le centre-ville, entouré d’une vingtaine de confrères bavards. Le front de lac, le haricot métallique, le pont-levis sur la rivière, la trouée de lumière entre les gratte-ciel. L’arrêt devant la statue géante de Marilyn, attraction de l’année, la moitié des gars voulaient se prendre en photo. Un vertige, déjà, dans l’air étouffant de la place. Continuer la lecture de « Daniel Argelès – Les odeurs de ma vie »

Helga Schubert, Vom Aufstehen, Ein Leben in Geschichten

Helga Schubert, Vom Aufstehen, Ein Leben in Geschichten, dtv, 2021, 222 p.

Un compte rendu d’Anne-Marie Pailhès

Le prix Ingeborg Bachmann, l’un des plus prestigieux en Allemagne, récompense un/e jeune auteur/e qui lit devant un jury des extraits d’un texte inédit. Il a ainsi permis de découvrir de nouveaux talents littéraires, en particulier issus de l’Est de l’Allemagne et de lancer leur carrière. Le prix 2020 dérogea à plusieurs titres à la tradition établie depuis 1977 : il fut décerné en ligne, en raison de la pandémie, et à une auteure de 80 ans, Helga Schubert, née en 1940. Continuer la lecture de « Helga Schubert, Vom Aufstehen, Ein Leben in Geschichten »

Compte rendu : Christoph Hein, Guldenberg, 2021.

Christoph Hein, Guldenberg, Suhrkamp, Frankfurt/Main, 2021, 284 p.

Un compte rendu rédigé par Fanny Perrier, qui prépare une thèse sur les romans de Christoph Hein.

 

Guldenberg, petite ville de Saxe, 2017.

La vie y est décrite comme « calme, familière, agréable »[1]. Les fonds européens ont permis de restaurer quelques belles bâtisses et de redonner aux anciennes façades leur éclat d’antan.
Cette ville s’appelle tantôt Guldenberg, tantôt Bad Guldenberg car on y accueille des curistes qui profitent d’un gigantesque centre de bien-être, on Continuer la lecture de « Compte rendu : Christoph Hein, Guldenberg, 2021. »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search