Jazz en RDA : une émission de Radio Campus Paris, avec Jean Mortier

Derrière le mur : le jazz qui venait du froid, 02.11.19

C’est un titre que ne renierait pas John Le Carré. En effet à l’occasion des trente ans de la chute du mur de Berlin nous entamons un voyage dans le temps et nous revenons sur les trente dernières années d’avant la chute pour redécouvrir l’émergence du jazz d’avant garde en Allemagne de l’est. Comment a pu éclore le free jazz si souvent associé à une musique subversive, dans ce pays qui tentait d’appliquer aux arts le « réalisme socialiste » et ou la police secrète était omniprésente. Nous allons donc rencontrer des « camarades » particulièrement créatifs qui ont écrits quelques pages très passionnantes de l’histoire du jazz européen.

https://www.radiocampusparis.org/derriere-le-mur-le-jazz-qui-venait-du-froid-02-11-19/

avec:
– Jean Mortier, maître de conférences émérite en Etudes germaniques à l’Université Paris 8
– Gérard Rouy, journaliste à Jazz magazine. Continuer la lecture de « Jazz en RDA : une émission de Radio Campus Paris, avec Jean Mortier »

Séries d’émissions sur la musique à Berlin : Berlin, le son du mur

Une série de cinq émissions diffusées en août 2019 sur France Culture

https://www.franceculture.fr/emissions/la-serie-musicale-dete/berlin-les-sons-du-mur

Le Heavy Metal en RDA – Wolf-Georg Zaddach, Heavy Metal in der DDR. Szene, Akteure, Praktiken

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/reb-28506?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-8&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-8&utm_campaign=htmldigest

Compte rendu Uschi Brüning. So wie ich. Autobiographie. Ullstein Verlag, 2019 (mit Krista Maria Schädlich)

Uschi Brüning. So wie ich. Autobiographie. Ullstein Verlag, 2019 (mit Krista Maria Schädlich)

Un compte rendu rédigé par Jean Mortier.

Dans son Histoire culturelle de RDA[1], Gerd Dietrich consacre de nombreuses pages, fort bien documentées, à la scène musicale populaire, que la RDA plaçait sous le terme générique de Unterhaltungskunst (Art du divertissement). Même si, sur le plan de la méthode, il affirme vouloir déconnecter, dans la mesure du possible, les goûts et les pratiques culturelles de la politique culturelle, et donc avoir pour chacun de ces champs une périodisation propre, afin de distinguer la réalité vécue de la réalité idéelle, il n’échappe pas à la nécessité de considérer souvent ces deux champs dans leur interaction, voire dans leur concomitance. Continuer la lecture de « Compte rendu Uschi Brüning. So wie ich. Autobiographie. Ullstein Verlag, 2019 (mit Krista Maria Schädlich) »