Compte rendu – Ausschluss. Das Politbüro vor dem Parteigericht. Das Verfahren 1989/1990 in Protokollen und Dokumenten.

Gerd-Rüdiger Stephan/Detlev Nakath (Hrsg.): Ausschluss. Das Politbüro vor dem Parteigericht. Das Verfahren 1989/1990 in Protokollen und Dokumenten. Berlin : Dietz Verlag 2020

Un compte rendu rédigé par Jean Mortier.

La décomposition du parti dominant, le SED, entamée avant même la chute du Mur, s’accéléra après le 9 novembre 1989. Les signes précurseurs de cette désagrégation avaient été, entre autres, la démission le 18 octobre de Erich Honecker et son remplacement à la tête du parti par Egon Krenz et la manifestation du 4 novembre à Berlin au cours de laquelle 500 000 personnes réunies sur l’Alexanderplatz avaient dénoncé les abus de pouvoir et la corruption et réclamé la fin du rôle dirigeant du parti.

Le 8 novembre, sur proposition d’Egon Krenz, les membres du Bureau politique démissionnent collectivement. Le 23 novembre, Hans Modrow, nommé ministre-président, tente de sauver le régime en ouvrant un dialogue avec l’opposition. Le 1er décembre la chambre du peuple abolit le rôle dirigeant du parti inscrit dans la constitution. Le 3 décembre, lors de la 12ème et dernière séance du Comité central du SED, huit des anciens membres du Bureau politique, parmi lesquels Erich Honecker et Erich Mielke, ministre de la sécurité d’Etat, la Stasi, sont exclus du parti. Continuer la lecture de « Compte rendu – Ausschluss. Das Politbüro vor dem Parteigericht. Das Verfahren 1989/1990 in Protokollen und Dokumenten. »