Le naturisme en RDA/ Freikörperkultur in der DDR – Une forme de micro-résistance dans un État autoritaire ?

Un texte de Justine Guillet, issu d’un mémoire de fin d’études franco-allemandes sous la direction d’Elisa Goudin-Steinmann (Université Sorbonne Nouvelle)

La culture du corps libre, appelée Freikörperkultur en allemand et désignée par le sigle FKK, est l’héritage d’une longue tradition en Allemagne. Elle est la descendante du mouvement de la réforme de la vie, die Lebensreformbewegung, qui date de la fin du XIXème siècle en Allemagne et qui prône un retour à la nature.

[La Réforme de la vie] apparaît en réaction à la modernisation urbaine accélérée, l’industrialisation, l’explosion démographique. C’est une prise de conscience que la vie devient aliénante. On s’interroge sur la pollution visuelle, sonore, l’alimentation, le bio, le végétarisme voire le véganisme, les pratiques sportives, les pédagogies alternatives. Il s’agit de revenir à soi. On lève toute forme de médiation entre soi et la nature. Dans ce contexte, le vêtement est considéré comme une médiation. Il est lié à des tabous sur le corps, à la culture judéo-chrétienne. C’est le vêtement qui crée le péché. Ainsi se développe le naturisme, qui se retrouve désexualisé[1]. Continuer la lecture de « Le naturisme en RDA/ Freikörperkultur in der DDR – Une forme de micro-résistance dans un État autoritaire ? »

Compte rendu : Katja Oskamp, Marzahn mon amour – Geschichten einer Fußpflegerin [Marzahn mon amour – Histoires d’une pédicure]

Katja Oskamp

Marzahn mon amour – Geschichten einer Fußpflegerin [Marzahn mon amour – Histoires d’une pédicure]  Hanser, Berlin, 2019, 144 p.

https://www.hanser-literaturverlage.de/buch/marzahn-mon-amour/978-3-446-26414-4/

Les autorités culturelles de la RDA n’avaient de cesse d’envoyer les écrivains « dans la production », c’est-à-dire au contact du monde ouvrier pour les inciter à décrire (positivement) les réalités de l’économie socialiste. Peut-être peut-on situer dans cette lointaine filiation un courant littéraire qui continue d’explorer les expériences de la « vraie vie » pour les décrire au plus près, dans des œuvres proches de la « non-fiction ». Celles-ci ne sont pas nécessairement empreintes de tragique, mais peuvent simplement rendre compte du quotidien en proposant une analyse plus profonde qu’il n’y paraît de la réalité transcrite.  C’est la démarche de Katja Oskamp qui, fatiguée d’une existence de papier qu’elle juge sans perspectives, a décidé de plonger dans un univers qu’elle n’aurait pas découvert sans l’acte volontaire de « changer de vie », pour côtoyer les humbles et les sans-noms. Écrivaine née en 1970 à Leipzig, Continuer la lecture de « Compte rendu : Katja Oskamp, Marzahn mon amour – Geschichten einer Fußpflegerin [Marzahn mon amour – Histoires d’une pédicure] »

Soutenance de thèse Julien BEAUFILS – Sport et politique

13 décembre 2019, Université Sorbonne Nouvelle

Julien Beaufils, l’un des rédacteurs de ce carnet de recherche, a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en Études germaniques intitulée :

Le quotidien d’une « école rouge ». La politisation protéiforme du sport en République Démocratique Allemande à l’exemple de la Deutsche Hochschule fûr Köperkultur de Leipzig (1969-1990)

Directeur :
M. Armin OWZAR- Université Sorbonne Nouvelle, CEREG

Membres du jury :

M. André GOUNOT, Professeur des universités
Université de Strasbourg
 
Mme Dominique HERBET,  Professeur des universités
Université de Lille

Mme Hélène MIARD-DELACROIX, Professeur des universités 
Université Paris 4 – Paris Sorbonne

M. Armin OWZAR , Professeur des universités
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Mme Anne-Marie PAILHES, Maître de conférences HDR
Université Paris Nanterre

Bref résumé de la thèse

Le sport a été un des rares domaines où la RDA a atteint l’excellence mondiale, avec 519 médailles olympiques, dont 192 en or. Toutefois, pour les dirigeants du SED, « le sport n’est pas un objectif en soi, c’est un moyen d’atteindre cet objectif », comme l’avait déjà dit Erich Honecker en 1948, alors qu’il était président de la FDJ. Cette réussite sportive a cependant été acquise au prix d’un encadrement permanent et très strict de la part des autorités (moyens humains et financiers importants, dopage systématique, culte du secret, etc.). Pour le gouvernement, le sport était un outil devant servir à propager une image de puissance et d’indépendance. Continuer la lecture de « Soutenance de thèse Julien BEAUFILS – Sport et politique »

Compte-rendu signalé – Maisons d’éditions parallèles à l’Est et à l’Ouest dans le domaine scientifique

A.-M. Seemann: Parallelverlage im geteilten Deutschland

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/rezbuecher-28197?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-5&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2018-5&utm_campaign=htmldigest

Sozialgeschichte des Gesundheitswesens der DDR: Reflektionen über Organisation, Politik und Akteure in der sozialistischen Gesundheitsversorgung

Colloque à Stuttgart, 9 et 10 juillet 2018

Histoire sociale du système de santé publique : réflexions sur l’organisation, la politique et les acteurs de l’action sanitaire socialiste

https://www.hsozkult.de/searching/id/termine-36342?title=sozialgeschichte-des-gesundheitswesens-der-ddr-reflektionen-ueber-organisation-politik-und-akteure-in-der-sozialistischen-gesundheitsversorgung&q=DDR&page=3&sort=&fq=&total=7305&recno=41&subType=event