Klaus Schlesinger – La fin de la jeunesse. Edition bilingue de nouvelles et soirée de présentation.

Notre rédacteur, Daniel Argelès, publie un recueil bilingue de nouvelles de Klaus Schlesinger.

Quatre nouvelles de Klaus Schlesinger – quatre décennies d’histoire allemande.
Le destin d’un enfant messager de la résistance lors des derniers jours du ghetto de Varsovie ; le sort de deux amis inséparables le jour de la mise en place du Mur de Berlin ; les affres d’une femme d’âge mûr empêtrée dans une affaire de marché noir dans l’Allemagne divisée de l’après-guerre ; les rêves d’un enfant dans la RDA des années 1970 : dans chacun des récits proposés ici, Klaus Schlesinger place ses personnages au coeur de l’histoire allemande, face à son impact et aux choix qu’elle impose.
Né en 1937 à Berlin-Est, Klaus Schlesinger a vécu et écrit des deux côtés du Mur. Il écrit dans une langue à la fois simple, sensible et dotée d’une grande force narrative qui, de la Shoah au Mur, de la guerre froide à l’expérience du socialisme, aborde des thèmes essentiels de la littérature allemande.

https://www.editions.polytechnique.fr/?afficherfiche=238

Ce travail sera présenté lors d’une soirée à la Maison Heinrich Heine le 6 novembre 2019 à 19h30 : https://www.maison-heinrich-heine.org/manifestations-culturelles/2019/novembre/klaus-schlesinger-la-fin-de-la-jeunesse

Rappelons ici l’ouvrage  de Daniel Argelès : Schlesinger ou l’écriture de l’histoire.

 

Klaus Schlesinger ou l’écriture de l’histoire, Berlin et l’Allemagne, 1937-2001

           Compte rendu d’ouvrage

Daniel Argelès  Klaus Schlesinger ou l’écriture de l’histoire, Berlin et l’Allemagne, 1937-2001. Septentrion, 2017. Collection Mondes germaniques.

http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100094640

Pour la première fois en France, un ouvrage complet présente l’œuvre de l’écrivain allemand Klaus Schlesinger, auteur qui a connu plusieurs régimes politiques, Troisième Reich, Allemagne occupée, RFA, RDA et Allemagne unifiée. Les années déterminantes de son existence se sont cependant déroulées en RDA, pays où est née sa vocation et où il est devenu écrivain. Et qu’il a quitté en 1980, à la suite de l’affaire Biermann de 1976, avec cependant un visa permanent. Continuer la lecture de « Klaus Schlesinger ou l’écriture de l’histoire, Berlin et l’Allemagne, 1937-2001 »