Cinéma. Le vent de la liberté/ Ballon. Un film de Michael Herbig, 2019

Un compte rendu de Perrine Val, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Le Vent de la liberté (Ballon, Michael Herbig, 2019)

L’imminence du trentième anniversaire de la chute du mur de Berlin semble encourager les initiatives cinématographiques et audiovisuelles à se pencher sur la RDA et son histoire. Plusieurs films allemands sur la RDA sortis au cours des derniers mois peuvent ainsi être évoqués. La Révolution silencieuse (Das schweigende Klassenzimmer, Lars Kraume) revenait par exemple sur la trajectoire de lycéens est-allemands qui, en 1956, firent une minute de silence en hommage aux victimes de la répression soviétique à Budapest et devinrent la cible de plusieurs responsables politiques avant de se résoudre à quitter la RDA. Même s’il n’a pas fait l’objet d’une sortie commerciale en France, le dernier film d’Andreas Dresen, Gundermann, proposait quant à lui un portrait de Gerhard Gundermann, un auteur, compositeur et interprète critique envers le régime, tout en étant ouvrier et collaborateur non-officiel de la Stasi pendant quelques années. Continuer la lecture de « Cinéma. Le vent de la liberté/ Ballon. Un film de Michael Herbig, 2019 »

Compte rendu – Carnets de prison, d’Erich Honecker

Erich Honecker, Carnets de prison

Un compte rendu rédigé par David Frapet, docteur en histoire du droit de l’Université de Lyon 3, et Chevalier des Arts et des Lettres. Il se rend souvent en Allemagne, pays dont il apprécie la langue, la culture et les paysages romantiques. 

Les éditions Delga, spécialisées en Sciences Sociales, fondées en 2004 pour promouvoir la recherche marxiste ainsi que l’Histoire du mouvement ouvrier, ont très récemment  publié en langue française les Carnets de prison[1] d’Erich Honecker. Ironie du sort en effet, Erich Honecker ( 1912-1994), l’homme fort de l’ex RDA entre 1971 et 1989, période au cours de laquelle il occupa les fonctions de Secrétaire Général du SED ( le Parti Socialiste Unifié d’Allemagne – Sozialistische Einheitspartei Deutschlands -), mais aussi de Président du Conseil d’État et du Conseil de Défense Nationale de la RDA, fut incarcéré en 1992 à la prison berlinoise de Moabit, là-même où la Gestapo l’avait placé en détention entre 1935 et 1937. Continuer la lecture de « Compte rendu – Carnets de prison, d’Erich Honecker »

L’image de la Stasi au cinéma. Andreas Kötzing (Hg.): Bilder der Allmacht

Andreas Kötzing (Hg.): Bilder der Allmacht. Die Staatssicherheit in Film und Fernsehen, Göttingen: Wallstein 2018, 336 S.

Compte rendu de Jens Gieseke publié dans sehepunkte

 

Surveillance de l’opposition par écoute téléphonique en RDA. I.-S. Kowalczuk u.a. (Hrsg.): Fasse Dich kurz!

Fasse Dich kurz!. Der grenzüberschreitende Telefonverkehr der Opposition in den 1980er Jahren und das Ministerium für Staatssicherheit Hrsg. v.
Kowalczuk, Ilko-Sascha; Polzin, Arno, Göttingen 2014: Vandenhoeck & Ruprecht

RDA, non, tout n’a pas encore été dit

Compte rendu d’un atelier, Rostock

https://www.hsozkult.de/conferencereport/id/tagungsberichte-8176?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-3&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-3&utm_campaign=htmldigest

“Traître” entre Est et Ouest – Karoline Kleinert : Sie nannten ihn Verräter. Auf den Spuren meines Grossvaters zwischen Ost und West

Un compte rendu rédigé par Jean Mortier

Karoline Kleinert : Sie nannten ihn Verräter. Auf den Spuren meines Grossvaterszwischen Ost und West, Rowohlt 2018, 319 pages.

 

Pendant longtemps, Karoline Keinert n’eut de son grand-père paternel, Heinz Lippmann, que ces deux images, celle d’un traître et d’un salaud. Traître, il ne pouvait que l’être pour la RDA : parti à l’Ouest en 1953 en emportant la caisse de la FDJ, l’organisation de jeunesse au sein de laquelle il était depuis 1949, à Berlin, l’adjoint d’Honecker, il avait aussi un temps collaboré avec le Verfassungschutz[1] ouest-allemand. Un salaud, ein Schwein , Inge n’avait pas d’autre mot pour parler – rarement – de celui qu’elle avait épousé en 1947 et qui après quelques mois de mariage, la quittait en lui laissant un enfant sur les bras, le père de l’auteure. Dans la maison, rien de lui, pas même une photo. Continuer la lecture de « “Traître” entre Est et Ouest – Karoline Kleinert : Sie nannten ihn Verräter. Auf den Spuren meines Grossvaters zwischen Ost und West »

Compte rendu signalé : Schwedt, la prison militaire de la RDA/Polzin, Arno: Mythos Schwedt. DDR-Militärstrafvollzug und NVA-Disziplinareinheit aus dem Blick der Staatssicherheit

Avis de publication : littérature et Stasi. Enrico Wagner, Literatur und Staatssicherheit, Potsdam, 2018

Enrico Wagner, Literatur und Staatssicherheit, Das MfS und die »Anthologie junger Schriftsteller« an der Akademie der Künste der DDR
WeltTrends, Potsdam 2018

http://welttrends.de/literatur-und-staatssicherheit/

Archives sonores des procès de la Stasi – article signalé

Vient de paraître dans la revue en ligne Zeithistorische Forschungen

Jens Niederhut, Stimmen der Diktatur, Tonaufnahmen von politischen Prozessen im Stasi-Unterlagen-Archiv

http://www.zeithistorische-forschungen.de/1-2018/id=5565

 

Compte rendu signalé – Bernd Florath (Bearb.): Die DDR im Blick der Stasi 1964. Die Geheimen Berichte an die SED-Führung

Bernd Florath (Bearb.): Die DDR im Blick der Stasi 1964. Die Geheimen Berichte an die SED-Führung (= Die DDR im Blick der Stasi. Die geheimen Berichte an die SED-Führung), Göttingen: Vandenhoeck & Ruprecht 2017, 320 S., 5 s/w-Abb., 3 Tabl., ISBN 978-3-525-37508-2

(La RDA vue par la Stasi en 1964. Rapports secrets à la direction du SED)

http://www.sehepunkte.de/2018/03/31256.html

Conférence sur les méthodes d’espionnage de la Stasi à l’étranger : “Vom Mythos der guten HV A”. Berlin, 15 janvier 2018.

 

Conférence organisée à l’occasion du 28 ème anniversaire de l’occupation du siège de la Stasi par des citoyens de RDA

(Voir lien en dessous du texte de présentation)

Montag, 15. Januar 2018, Berlin

Führung und Gespräch

Vom Mythos der guten HV A

Methoden und Machenschaften der DDR-Auslandsspionage

Als DDR-Bürgerinnen und -Bürger am 15. Januar 1990 die Stasi-Zentrale in Berlin-Lichtenberg stürmten, hängten Mitarbeiter der Auslandsspionage-Abteilung der Stasi, der HV A, ein weißes Laken mit der Aufschrift “Aufklärung” an ihr Gebäude. Sie versuchten sich damit von den Machenschaften der Stasi zu distanzieren. Das Erstaunliche: es wirkte. Den selbsterklärten “Kundschaftern des Friedens” gelang es, sich als “Aufklärer” mit weißen Westen zu inszenieren, die mit der Repression im Inland nichts zu tun hatten. Continuer la lecture de « Conférence sur les méthodes d’espionnage de la Stasi à l’étranger : “Vom Mythos der guten HV A”. Berlin, 15 janvier 2018. »