Anne-Marie Pailhès, Communautés rurales en Allemagne de l’Est : vers une réunification des contre-cultures ?

Anne-Marie Pailhès, Communautés rurales en Allemagne de l’Est : vers une réunification des contre-cultures ?, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2019, 356 p.

ISBN: 978-2-379065-020-5

Le présent ouvrage livre les résultats très richement contextualisés d’une vaste enquête de terrain menée par l’auteure en deux temps, à presque dix ans d’intervalle, en 2006/2007 et 2015/16, dans cinq communautés rurales d’Allemagne de l’Est. Ces communautés rurales se sont établies sur le territoire de l’ex-RDA à la suite de l’unification, en octobre 1990, des deux Etats allemands et représentent un petit échantillon d’un phénomène quantitativement plus important.

Le fil rouge de l’analyse est indiqué dans le titre et porte tout particulièrement sur la dimension Est-Ouest du phénomène étudié, considérée sous différents angles : quels ont été les ressorts principaux (économiques, idéologiques, historiques ou autres) de cette installation numériquement remarquable de communautés « alternatives » en Allemagne de l’Est, après 1990 ? Quel rôle y ont joué les éventuels transferts culturels d’Ouest en Est ou réciproquement, qu’il s’agisse de l’héritage du mouvement alternatif ouest-allemand des années 1970/80 et de ses diverses racines intellectuelles, ou, à l’inverse, qu’il s’agisse de l’impact exercé par l’environnement est-allemand, géographiquement et socialement spécifique, sur les communautés étudiées ? Que peut-on dire des relations Est-Ouest au sein de la mouvance communautaire étudiée ? Continuer la lecture de « Anne-Marie Pailhès, Communautés rurales en Allemagne de l’Est : vers une réunification des contre-cultures ? »

Allemagne de l’Est, histoire d’une annexion : dossier du Monde diplomatique, novembre 2019

Dans le Monde diplomatique de novembre, deux articles de fond sont consacrés à l’Allemagne de l’Est :

Parution signalée : Les mots de la RDA

Un ouvrage d’Hélène Camarade et Sibylle Goepper

http://pum.univ-tlse2.fr/~Les-mots-de-la-RDA~.html

Entretien avec Hélène Camarade, Libération, 8 novembre 2019 :Hélène Camarade : «En RDA, l’humour permettait une distance critique, jouer avec le langage soulignait l’écart entre discours officiel et réalité»  https://www.liberation.fr/debats/2019/11/08/helene-camarade-en-rda-l-humour-permettait-une-distance-critique-jouer-avec-le-langage-soulignait-l-_1762437

La mode en RDA. Catwalk wider den Sozialismus. Die alternative Modeszene der DDR in den 1980er Jahren

https://www.hsozkult.de/publicationreview/id/reb-27406?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-9&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-9&utm_campaign=htmldigest

Femmes en pantalon en RDA : „Längst kein Privileg der Männer mehr“? Die Frauenhose in der europäischen Mode am Beispiel der DDR (1949-1965)

Un article de Susanne Oesterreich qui vient de paraître en ligne sur le portail thématique : “Themenportal Europäische Geschichte”

https://www.europa.clio-online.de/essay/id/artikel-4404

L’art dans l’espace public en RDA – Martin Maleschka, DDR-Baubezogene Kunst. Kunst im öffentlichen Raum 1950 bis 1990

Martin Maleschka, DDRBaubezogene Kunst. Kunst im öffentlichen Raum 1950 bis 1990, Berlin, DOM publishers, 2018, 504 p. (500 ill.)

Un compte rendu de Jean Mortier

Il subsiste encore aujourd’hui dans l’espace public des Nouveaux Länder de très nombreux vestiges d’art urbain, notamment les décorations de façades qui en RDA faisaient partie intégrante de la politique de construction – qu’il s’agisse des décors pour immeubles d’habitation, écoles ou ouvrages publics, la plupart construits à partir d’éléments modulaires préfabriqués en béton (Plattenbau). Certains ont très tôt disparu, beaucoup sont menacés de destructions. Dès 2005, Martin Maleschka, architecte de Cottbus né en 1962 à Eisenhüttenstadt, l’ancienne Stalinstadt, – nom qu‘elle conserva jusqu’en 1961 –, a eu à cœur de garder pour la postérité des traces photographiques de ces décorations. Il a ainsi, depuis 2005, année après année, constitué une collection de plus de 100 000 photographies qu’il a déposées sur une plate-forme internet. Continuer la lecture de « L’art dans l’espace public en RDA – Martin Maleschka, DDR-Baubezogene Kunst. Kunst im öffentlichen Raum 1950 bis 1990 »

RDA, non, tout n’a pas encore été dit

Compte rendu d’un atelier, Rostock

https://www.hsozkult.de/conferencereport/id/tagungsberichte-8176?utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-3&utm_campaign=htmldigest&utm_source=hskhtml&utm_medium=email&utm_term=2019-3&utm_campaign=htmldigest

Petra Köpping : Integriert doch erst einmal uns ! Eine Streitschrift für den Osten. (Commencez donc par nous intégrer, nous ! Pamphlet pour l’Est).

Petra Köpping : Integriert doch erst einmal uns ! Eine Streitschrift für den Osten. (Commencez donc par nous intégrer, nous ! Pamphlet pour l’Est). Ch. Links Verlag, Berlin, 2018

Une réflexion de Jean Mortier à partir d’un ouvrage récent sur la situation de l’Allemagne de l’Est

Cet ouvrage est le résultat de centaines de débats et d’entretiens que, durant les quatre dernières années, Petra Köpping, native de l’Est, a menés avec des habitants du Land de Saxe, un Land où elle occupe depuis 2014, au sein de la coalition SPD-CDU, le poste de ministre social-démocrate pour l’intégration et l’égalité.

Son expérience antérieure de maire d’une commune et de Landrätin[1] lui avaient déjà permis de sentir le pouls de cette population. Elle possède donc toute légitimité pour émettre un diagnostic sur les maux dont semblent souffrir encore aujourd’hui les anciens territoires de l’Est devenus Nouveaux Länder après l’unification allemande en 1990.

« Commencez donc par nous intégrer, nous » ! Cette exclamation – qui donne son titre au présent ouvrage –, Petra Köpping l’a entendue dans les rangs des manifestants de Pegida, à Dresde et ailleurs en Saxe.  Continuer la lecture de « Petra Köpping : Integriert doch erst einmal uns ! Eine Streitschrift für den Osten. (Commencez donc par nous intégrer, nous ! Pamphlet pour l’Est). »

Compte rendu. Nicolas Offenstadt, Le pays disparu. Sur les traces de la RDA

 

Nicolas Offenstadt, Le pays disparu. Sur les traces de la RDA, Paris, Stock (collection « les essais »), 2018, 419 p., 22,50 euros – ISBN 978-2-234-07789-8

https://www.editions-stock.fr/livres/essais-documents/le-pays-disparu-9782234077898

Un compte rendu de Sylvie Le Grand, maître de conférences HDR à l’Université Paris Ouest

C’est un livre attachant sur un sujet attachant que propose ici l’historien français Nicolas Offenstadt, à la fois médiéviste et spécialiste de la Grande Guerre, connu aussi pour ses interventions médiatiques, notamment sur les questions ayant trait à la politique de la mémoire.

On peut lui savoir gré de s’emparer d’un sujet qui n’a rien perdu de sa pertinence, mais que les universitaires français spécialistes de la RDA et des nouveaux Länder ont fini par délaisser après l’avoir abordé sous diverses formes ponctuelles dès le courant des années 1990 : la relégation symbolique de la RDA – de l’ensemble de son passé sans distinction, de ses monuments, de ses traces matérielles et idéelles – dans l’espace public de l’Allemagne unifiée et les sentiments de perte et d’humiliation qui en résultent chez un certain nombre d’ex-ressortissants de la RDA. Continuer la lecture de « Compte rendu. Nicolas Offenstadt, Le pays disparu. Sur les traces de la RDA »

Exposition sur la RDA, Université Paris 8, Saint-Denis

(Crédit photo :© Harald Hauswald/OSTKREUZ)

L’exposition « Voll der Osten » est le résultat d’une collaboration entre un photographe et un historien allemands, Harald Hauswald et Stefan Wolle, pour la Stiftung zur Aufarbeitung der SED-Diktatur. Cette exposition vous est proposée du 14 novembre au 30 novembre 2018 dans le hall de la BU de l’université de Saint Denis par les étudiants du master 2 Kulturwissenschaften de l’université de Nanterre et les étudiants germanistes de LEA, en licence 2 de l’université de Saint Denis et leurs enseignants Anne-Marie Pailhès et Kolja Lindner.

L’exposition propose une entrée en textes et en images dans le quotidien de l’ancienne Allemagne de l’Est. Articulée autour de 18 thèmes, elle présente des photographies de Harald Hauswald prises de la fin des années 70 jusqu’à la chute du mur et de la RDA commentées par de courts textes en allemand de Stefan Wolle, tantôt par des recontextualisations, tantôt par des anecdotes. Continuer la lecture de « Exposition sur la RDA, Université Paris 8, Saint-Denis »